Le cloître

cloitre2-gdLe cloître actuel a été rebâti au XVII ème siècle par la congrégation de saint Maur. La contre réforme a imposé le style architectural du cloître : sobriété des matériaux et du décor. Quatre galeries formées d’arcades retombent sur de simples piliers carrés reliés entre eux par des murets au niveau des soubassements moulurés.
Les charpentes en bois qui recouvraient les galeries ont disparu. Les bâtiments monastiques s’ordonnent autour du cloître, lieu de passage, de méditation et de prière qui constitue le cour du monastère.

 

 

Les combles

combles_cloitreAu dessus des dortoirs, les grands combles qui servaient de réserves à la communauté, sont éclairés par des lucarnes alternant des frontons triangulaires et cintrés sur les deux côtés des façades.
La charpente en bois, inspirée du modèle des charpentiers de marine par sa forme de carène de bateau, donne un cachet incomparable à ces vastes combles.
Le visiteur est surpris aujourd’hui en découvrant ce lieu par la présence insolite de séparations de bois qui compartimentent l’espace en une suite d’alcôves, évoquant les cellules des moines. Ce sont là les décors d’une scène d’un téléfilm tourné dans l’abbaye en 1984.

(Les compagnons du Nouveau Monde, d’après le roman de Bernard Clavel)